Comment faire de la course en montagne en toute sécurité ?

 Chaque année, plusieurs personnes rejoignent les montagnes en vue de profiter de nombreux loisirs. La course en montagne représente l’activité la plus prisée. Mélangeant sport et évasion, elle connaît un vrai succès. Contrairement à une course en ville, cette pratique nécessite quelques précautions à prendre. En effet, les risques d’accident sont très élevés lorsque vous courez en altitude et sur des sentiers escarpés. Comme votre sécurité se doit de figurer par vos priorités, découvrez les règles à respecter pour que votre aventure de trail running à la montagne se déroule dans les bonnes conditions.

Évaluation des compétences et de la condition physique

 

Avant de pratiquer la course à pied en montagne, il est important de connaître vos limites personnelles. Vous devez évaluer vos compétences et surtout votre condition physique. Ainsi, vous pouvez intégrer dans le groupe des personnes présentant le même niveau que vous. Par exemple, si vous êtes encore débutant, inutile de courir avec des participants chevronnés.

Pour éviter de vous blesser lors de votre trail, assurez-vous de bien vous préparer physiquement. Il est recommandé de pratiquer préalablement des exercices de renforcement musculaire. Travailler sa souplesse s’avère aussi un véritable atout lors de ce genre d’activité. Pour cause, la course en altitude sollicite la flexibilité de la cheville.

Les participants novices sont également invités à apprendre la technique de course. Afin de prévenir les traumatismes, il faut que la prise de pied s’effectue sur l’avant de votre semelle et non sur votre talon. Cela évite les douleurs au niveau du genou, de la hanche et du dos. Il est essentiel de bien s’entraîner au moins un mois avant le trail. Pour rester en forme le jour J, vous devez aussi vous reposer.

Préparation et planification

 

Pour que la course en montagne se réalise sans problème, une bonne préparation s’impose. Il convient de choisir un itinéraire adapté aux compétences de chaque participant. Pour planifier celui-ci, vous pouvez utiliser des applications spécialement conçues à cet effet. Ces outils vous offrent la possibilité de mesurer la distance entre le point de départ et celui de l’arrivée.

Avant de partir, prenez le temps de vérifier les conditions météorologiques. Regarder la météo à la télé ne suffit pas. En effet, les informations ne sont pas bien précises. Il est conseillé de consulter des sites spécialisés pour la météo qui vous donnent les conditions pour chaque montagne. Au sein des offices du tourisme, vous avez aussi la possibilité d’accéder à des données claires et précises. Il faut préciser que le temps change rapidement en montagne. Vous devez donc les consulter régulièrement. Par ailleurs, il est aussi important de vérifier les informations sur le terrain afin d’éviter les mauvaises surprises. En cas d’orage ou de pluie, il est prudent d’annuler le trail. Le sol devient glissant, ce qui augmente les risques de chutes.

Vous devez planifier l’heure de départ. Il faut également estimer le temps nécessaire pour le trail. Ainsi, vous pourrez bien organiser votre temps. Enfin, pour vous couvrir en cas d’accident, il est conseillé de souscrire une mutuelle.

 

Équipement essentiel

 

Pour assurer votre sécurité lors de votre sortie en montagne, pensez à vous munir du matériel adéquat. Si vous voulez courir confortablement en altitude, portez des chaussures de course adaptées. Ces derniers doivent avoir une bonne accroche. En tant que trailer, vous devez également disposer de vêtements qui conviennent aux conditions météorologiques changeantes. Pour le dessus, optez pour une veste coupe-vent. Vous pouvez l’associer à un T-shirt. Pour le dessus, un pantalon léger et imperméable est recommandé. Il vous permet de rester au sec.

Afin de pratiquer le trailrunning, vous avez besoin d’une couverture de survie. Si l’un des participants subit un accident, cet accessoire permet de le maintenir à une température stable. Léger et moins encombrant, il se glisse aisément dans votre sac.

Outre les chaussures et les vêtements, vous devez posséder un sac à dos avec de l’eau et de la nourriture. Lorsque vous pratiquez une course en altitude, la perte en calorie et en eau est considérable. Il faut bien s’hydrater pour éviter les risques de déshydratation. En plus de votre réserve d’eau, pensez à emporter une gourde filtrante. Grâce à cet accessoire, vous pouvez boire de l’eau à tout moment. Votre sac doit contenir suffisamment de nourriture. Ajoutez dans votre barquette des barres de céréales, des fruits secs ainsi que des snacks. Riches en nutriments, ils sont faciles à transporter.

Enfin, n’oubliez pas votre trousse de premiers soins. Celle-ci doit contenir un antiseptique en spray, un sparadrap, des antalgiques, des pansements, etc.

Connaître et respecter les règles de sécurité

 

Les trailers souhaitant pratiquer une course en montagne doivent se familiariser avec les règles de conduite en montagne. Il faut suivre les sentiers balisés et respecter les balises. Afin de limiter les risques de glissades et de chutes, évitez de vous rapprocher des falaises et des ravins. Si jamais vous rencontrez un troupeau avec chien, arrêtez de courir. Gardez vos distances afin de ne pas les perturber. Faites des mouvements lents et gardez votre calme. Évitez de faire peur au chien avec des bâtons. Il est conseillé de vous éloigner lentement. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous sur les règles de sécurité à respecter sur le lieu de la course.

Avant de partir, nous vous conseillons de communiquer votre itinéraire à une personne de confiance. Il faut que quelqu’un reste au courant de l’endroit où vous irez. Donnez à votre proche les renseignements nécessaires comme le jour de la course, l’heure de départ, la date et l’heure probable de retour, etc. Si vous changez d’itinéraire une fois sur place, n’oubliez pas de prévenir cette personne.

Lors des courses, assurez-vous de garder un œil sur les signes de fatigue et de surmenage. Si vous constatez que vous ne vous sentez pas bien, prévenez votre camarade. Il pourra vous venir en aide rapidement.

Techniques de course en montagne

 

Lorsque vous faites un trail en montagne, il est conseillé d’utiliser des techniques de montée et de descente appropriées pour éviter les chutes. Il convient également de vous familiariser avec les méthodes de navigation et d’orientation. Sur les terrains escarpés, adoptez une stratégie de gestion de l’effort. Les trailers expérimentés maîtrisent parfaitement ces différentes techniques. Pour les débutants, il importe de se faire accompagner par un professionnel. Celui-ci va vous apprendre toutes les techniques de course en montagne.

La sécurité en cas d’urgence

 

Un bon trailer doit être en mesure de reconnaître les blessures courantes en montagne. Il connaît également les méthodes à adopter pour les traiter. Dans votre sac ou votre poche, mettez un téléphone portable ou un dispositif de communication. Vous en aurez besoin en cas d’urgence. Enregistrez dans votre portable les numéros d’urgence.

Il faut aussi bien se préparer pour passer une nuit imprévue en montagne. Emportez un sac de couchage et une lampe frontale. N’oubliez pas les autres accessoires indispensables comme les piles de secours, la batterie externe pour votre téléphone, le sifflet, le briquet.

La course en montagne est une activité passionnante. Elle vous procure un sentiment de liberté. Cependant, ce sport peut être aussi dangereux. Les trailers ne sont pas à l’abri des risques d’accident comme la glissade, le chute, etc. Pour partir en toute sécurité, il faut évaluer vos compétences, bien planifier la course, porter les équipements essentiels. Les participants doivent respecter les règles de sécurité et maîtriser les techniques de course en montagne. En suivant ces différentes mesures, vous pourrez profiter pleinement de votre activité tout en assurant votre sécurité.