l’entraînement en trail chez les jeunes

Que vous soyez parent, coach, dirigeant, vous vous posez certainement des question sur l’entraînement des jeunes ? « Que peut-on proposer aux jeunes comme entraînement en trail ? »

Et oui les enfants ne sont pas des adultes en miniature. Leur imposer les mêmes contenu de séance que leur parents est une erreur à éviter. Pour ne pas nuire à leur progression et à leur intégrité physique ils ont besoin d’un entraînement adapté.

 

Quelles qualités physiques à developper ?

 

Pour les jeunes de 12 à 16 ans, je vous propose de travailler leur coordination, leur technique de course. D’un point de vue physiologique on ciblera sur le développement de la VMA. Mais aussi de son temps de soutien, et de la puissance musculaire. Parallèlement je vous conseille d’intégrer des séances de PPG, constituée d’exercices de gainage, de proprioception, et de renforcement à poids de corps. Les sorties longues ne devront pas excéder 45 à 60 minutes.

Il est tout à fait possible pour travailler le foncier d’intégrer de l’entraînement croisé comme le VTT, le vélo de route, le ski de fond ou le bike and run. En terme de volumes deux à trois séances de course à pied et une séance de préparation physique hebdomadaire me semble un bon point de départ. Sur la saison, vous pouvez programmer vos entraînements sous forme de cycles.

 

L'entraînement en trail chez les jeunes

Pour les sportifs de plus de 16 ans, nous allons pouvoir proposer des sorties plus longues jusqu’à 1h30. Il faut continuer à développer les qualités de puissance. En commençant à vouloir améliorer aussi l’endurance musculaire. On va rechercher à reculer le seuil de casse des fibres musculaires. A cet âge on peut lors des séances de préparation physique intégrer du travail de charge pour rechercher un gain de force et de puissance.

 

quel type de course à cet âge là ?

 

Vous devez proposer à vos jeunes de participer à des épreuves athlétiques comme les cross, qui sont un bon moyen de travailler l’allure et la combativité. Ensuite vous pouvez leur proposer des trails spécifiques à leur catégories allant de 2 à 5 kilomètres. Il est tout à fait possible de les inscrire sur des épreuves mixtes comme de petits triathlons ou des bikes and run. L’enfant aime se mesurer aux autres et à lui-même. Donc si vos jeunes sont demandeurs, ne les privés pas mais encadrez les pour ne pas qu’ils en fassent trop !

L’entraînement en trail chez les jeunes doit intégrer le physique, la technique, la tactique et le mental.

La progressivité et la fixation d’objectifs vous aideront à bien orienter et coacher les jeunes en trail. L’entraînement en trail chez les jeunes doit être confié à des entraîneurs motivés et compétents !